Une vraie poussée de croissance pour Biothec Foresterie

Publiée le 15 mai 2014

«Ce qui est merveilleux avec cet arbuste, c'est qu'il sert concrètement à sauver des vies puisqu'il contient du paclitaxel, une molécule faisant partie de la grande famille des taxanes, utilisée en chimiothérapie contre les cancers et maladies cardiovasculaires», a expliqué la responsable qualité, Carolane Rivard, lors du lancement du Mois de l'arbre et des forêts 2014.

D'ailleurs, à cette occasion, elle a pu échanger avec le nouveau ministre délégué aux PME, Jean-Denis Girard, et des représentants de Kruger.

Avec la collaboration de l'Université Laval et du centre de développement de bioproduit Biopterre, Biothec foresterie aura travaillé plus de deux ans à la mise en oeuvre de son usine de biotransformation.


«Il s'agit en fait d'un volet unique au Québec qui mise sur la valorisation des produits forestiers non ligneux, dont un en particulier, l'if du Canada», a-t-elle souligné devant un parterre d'invités au Musée Boréalis. «Il y a beaucoup d'if en Mauricie. Et nous sommes actuellement la seule entreprise au Québec à posséder un permis d'usine et de récolte du ministère des Ressources naturelles», renchérit en entrevue sa mère, Nathalie Charbonneau, qui est présidente-directrice générale de l'entreprise.

Biothec foresterie effectue la première et deuxième transformation, soit le séchage et le broyage. Une fois empaquetée, la matière est entreposée et son client s'occupe de l'acheminer en Inde où est situé leur usine. «C'est donc à partir de notre matière première qu'ils produisent la chimiothérapie», souligne sa fille. Et elle précise que chaque cueilleur est obligé d'avoir une formation «puisque nous avons des normes de cueillette établies pour avoir un taux de taxanes acceptable».

Outre l'if, l'entreprise de Saint-Tite est la seule au pays à détenir quatre numéros de produits de santé naturel de Santé Canada pour la mise en marché de produits naturels dérivés d'un champignon issu de la forêt québécoise, le Chaga. Celui-ci possède des vertus super antioxydants reconnues surtout en Russie et dans les pays asiatiques.

«Nous sommes présentement à l'étape de l'étude de marché et à la recherche de nouveaux partenaires d'affaires pour la commercialisation de nos quatre produits», ont fait savoir les deux femmes.

Biothec Foresterie possède également une division forestière qui emploie une quinzaine de personnes au niveau des travaux sylvicoles, soit le débroussaillage et la récolte des cônes.

«On travaille sur d'autres extractibles. Il y a au moins 600 plantes extrêmement prometteuses sur les 10 000 testées pour le cancer», a conclu le chargé de projet, Tony Roy, lors de la présentation devant les intervenants forestiers de la région.
Partager    

Source : http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/economie/201405/15/01-4766903-une-vraie-poussee-de-croissance-pour-biothec-foresterie.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4773524_article_POS3

Retour aux nouvelles

Coordonnées

Coopérative forestière de Girardville
3103 route Industrielle
Girardville, Québec
G0W 1R0

418-258-3451

Voir plus de coordonnées

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir nos nouvelles et nos offres d'emplois par courriel.